actualités : 05/05/2011 - nouvelle loi pour le crédit conso

Les réglementations pour le crédit conso changent afin de mieux protéger le consommateur.

On doit vous donner exactement les caractéristiques du prêt, c'est-à-dire le montant emprunté, la durée, le fameux taux annuel effectif global (TEG), les frais de dossier demandés par l'organisme et les assurances qui sont éventuellement demandées.

L'organisme de crédit doit vérifier si vous n'êtes pas inscrit au FICP.

La durée de rétractation est augmentée de 7 jours et passe à 14 jours. Mais attention l'organisme de crédit peut toujours vous verser la somme emprunté au bout de 7 jours ( ce qu'ils ne manqueront pas de faire ), si vous changez d'avis après le 7ème jour, il faudra rendre l'argent que l'on vous a prêté et en plus les intérêts.

Par exemple : s'il l'on vous verse la somme de 10000 euros au taux nominal de 8% et que 3 jours après, vous changez d'avis il vous faudra rembourser :

10000 + 10000 * 8%*3/360 = 10006,67 euros.

Pour un montant supérieur à 3000 euros, vous devez fournir un justificatif de domicile et pour un montant supérieur à 10000 euros des frais de remboursement peuvent vous être demandé.

Dorénavant si l'on propose lors d'un achat, un crédit sous forme d'une réserve d'argent l'on doit vous proposer un crédit classique à taux fixe d'un montant équivalent. Ce crédit à l'avantage d'être moins couteux et surtout vous ne pouvez plus puiser davantage encore.

Bref, de quoi protéger un peu le consommateur mais une seule chose peut vraiment protéger le consommateur sa vigilance face à la facilité donnée par le crédit.